Le Chancre de la Tige

  • Symptômes

  • Déclencheur

  • Contrôle Biologique

  • Contrôle Chimique

  • Mesures préventives

Le Chancre de la Tige

Diaporthe caulivora

Champignon


En Bref

  • Des lésions brun rougeâtre à la base des branches les plus basses et des pétioles foliaires.
  • Des chancres brun sombre allongés entourent la tige.
  • Un transport perturbé de l'eau et des nutriments dans le plant provoque une chlorose internervaire des feuilles.
  • Les feuilles affectées par les lésions meurent mais restent attachées à la tige.

cultures affectées:

Soja

Symptômes

Les symptômes initiaux apparaissent sous la forme de lésions brun rougeâtre à la base des branches et des pétioles des feuilles sur la partie basse des plants. Les lésions s'étendent par la suite vers le haut et le bas de la tige et deviennent brun sombre. Le motif alterné de zones vertes et brunes le long de la tige caractérise la maladie. Le chancre endommage les tissus internes de la tige et empêche le transport de l'eau et des nutriments. Une chlorose internervaire apparaît sur les feuilles. Celles-ci peuvent mourir par la suite mais demeurer attacher à la tige. Les parties des plants situées au-dessus des lésions peuvent mourir et la formation de cosses s'en trouve sévèrement compromise.

Déclencheur

Le chancre de la tige du soja est causé par le champignon Diaporthe phaseolorum présent dans le sol. Il existe deux variantes légèrement différentes du champignon qui provoquent le chancre des tiges. Celui-ci hiverne dans les résidus végétaux infestés ou sur les semences. Il infecte les plants tôt durant le stade végétatif mais les symptômes ne deviennent apparents que durant le stade reproductif. Des conditions météorologiques humides et pluvieuses persistantes, en particulier tôt dans la saison, favorisent l'infection. De mauvaises pratiques agricoles peuvent également lui être favorables.

Contrôle Biologique

Envisagez toujours une approche intégrée combinant des mesures préventives à des traitements biologiques, s'il en existe.

Contrôle Chimique

Envisagez toujours une approche intégrée combinant des mesures préventives à des traitements biologiques, s'il en existe. Des traitements fongicides peuvent aider à contrôler l'infection mais les résultats varient de façon significative en fonction de la période d'application, des conditions environnementales et des produits utilisés. Si nécessaire, appliquez des produits contenant du mefenoxam, du chlorothalonil, du thiophanate-méthyl ou de l'azoxystrobine durant les stades de développement végétatifs et reproductifs.

Mesures préventives

Plantez des variétés tolérantes ou résistantes.,N'utilisez que des semences saines certifiées.,Plantez plus tard dans la saison.,Maintenez une bonne fertilité du sol à l'aide d'une nutrition équilibrée.,Effectuez des rotations de cultures avec des plantes non hôtes telles que le maïs, le tournesol, le sorgho pendant au moins deux ans.,Évitez les croissances excessives de mauvaises herbes à proximité de vos cultures.,Récoltez le plus tôt possible afin d'éviter les périodes humides.,Labourez le champ afin d'exposer le sol aux radiations solaires et au vent.,Enterrez les résidus végétaux infectés après récolte.