Virus de la Maladie Bronzée de la Tomate - Pommes de terre

Pommes de terre

Virus de la Maladie Bronzée de la Tomate

TSWV


En Bref

  • Taches brun sombre, qui se développent ensuite en de larges zones sur les feuilles.
  • Croissance ralentie.
  • Anneaux verts clair sur les fruits immatures.
  • Anneaux et taches brunes sur les fruits mûrs.
  • Déformation occasionnelle des fruits.

Symptômes

Les symptômes présents sur les feuilles, les pétioles, les tiges et les fruits varient en fonction du stade auquel les plants sont infectés, ainsi que des conditions environnementales. La propagation de la maladie suit un mouvement du haut vers le bas. Les jeunes feuilles peuvent présenter de petites taches brun sombre, qui grandissent progressivement jusqu'à parfois former des anneaux concentriques. À mesure qu'elles se rejoignent, elles recouvrent de larges zones du limbe, finissant par conduire à la nécrose des tissus. Des trainées brun sombre peuvent être visibles sur les tiges et les pétioles. Les points végétatifs sont généralement sévèrement affectés par une nécrose systémique. Les plants montrent une croissance ralentie ou ne se développent que d'un côté. Les plants sévèrement infectés portent des tomates immatures présentant des anneaux vert clair tachetés et des centres soulevés. Sur les fruits mûrs, rouges, des anneaux bruns voyants, avec des taches et des zones chlorotiques rendent les fruits invendables.

Déclencheur

Le virus de la maladie bronzée de la tomate est transmis par de nombreuses espèces de thrips, dont le thrips occidental des fleurs (Frankliniella occidentalis), le thrips de l'oignon (Thrips tabaci) et le thrips du piment (Scirtothrips dorsalis). Le virus de la maladie bronzée de la tomate est également actif dans les thrips vecteurs et ceux-ci peuvent les transmettre de façon persistente. Les nymphes qui acquièrent le virus en se nourrissant des plants infectés retiendront leur capacité à le transmettre pour le reste de leur vie. Toutefois, le virus de la maladie bronzée de la tomate n'est pas transmis de la femelle infectée aux œufs. Le virus possède une large gamme d'hôtes, dont la tomate, le poivron, la pomme de terre, le tabac, la laitue et de nombreuses autres plantes.

Contrôle Biologique

Certains acariens prédateurs se nourrissent des larves ou des pupes des thrips et sont disponibles dans le commerce. Pour les variétés qui attaquent les feuilles et non les fleurs, essayez l'huile de margousier ou le spinosad, en particulier sur le dessous des feuilles. Les applications de spinosad sont très efficaces mais peuvent être toxiques pour certains ennemis naturels des thrips (par exemple, les acariens prédateurs, les larves de la mouche syrphide, les abeilles) et doivent être évitées au moment de la floraison. Dans le cas d'une infestation par le thrips des fleurs, certains acariens prédateurs ou des larves de chrysopes peuvent être utilisées. Une combinaison d'extraits d'ail et d'insecticides semble également donner de bons résultats.

Contrôle Chimique

Envisagez toujours une approche intégrée combinant des mesures préventives à des traitements biologiques, s'il en existe. À cause de leur taux de reproduction élevé et de leur cycle de vie, les thrips ont développé une résistance à différentes classes de pesticides. Les insecticides de contact efficaces incluent l'azadirachtine ou les pyréthroïdes, qui, dans de nombreux produits, sont combinés avec du butoxide pipéronyl afin d'améliorer leur effet.

Mesures préventives

  • Utilisez des transplants provenant de pépinières ayant une bonne gestion des thrips et du virus de la maladie bronzée de la tomate.
  • Évitez de planter à proximité d'hôtes alternatifs ou de plantes infectées par le virus.
  • Inspectez soigneusement les transplants afin de détecter la présence de thrips.
  • Plantez des variétés résistantes de tomates, car elles ne nécessitent pas d'applications d'insecticides contre les thrips afin de contrôler la propagation du virus.
  • Utilisez des pièges collants sur de large zones pour attraper les insectes en masse.
  • Contrôlez les mauvaises herbes dans et autour du champ.
  • Retirez les plants infectés et tous débris végétaux et détruisez-les.
  • Maintenez une bonne irrigation des plants, et évitez des applications excessives d'engrais à l'azote.
  • Les pépinières peuvent être stérilisées à la vapeur entre les plantations.
  • Utilisez un paillis hautement réflectif des UV (paillis métallisé) afin d'éloigner les thrips.