Mildiou de la Tomate - Tomates

Tomates

Mildiou de la Tomate

Phytophthora infestans


En Bref

  • Taches brunes qui se développent sur les feuilles à partir des bords.
  • Un couche blanche poudreuse recouvre petit à petit le dessous des feuilles.
  • Taches ridées grises ou brunes sur les fruits.
  • La chair du fruit se durcit et le fruit périt.

Symptômes

Des taches vertes brunâtres apparaissent sur les bords et la pointe des feuilles. Plus tard, une grosse partie des feuilles brunissent complètement. Par temps humide, les lésions sur le côté inférieur des feuilles peuvent être recouvertes d'une couche poudreuse grise à blanche, rendant plus facile la distinction entre le tissu sain et celui nécrosé. À mesure que la maladie progresse, le feuillage brunit, les feuilles s'enroulent et sèchent. Dans certains cas, les taches brunes bien délimitées et la couche blanche apparaissent également sur les tiges, les branches et les pétioles. Des taches allant du gris-vert au brunâtre et des marques ridées apparaissent aussi sur les fruits. A ce stade, la chair du fruit est plus dure.

Cultures

1 Cultures

Déclencheur

Le risque d'infection est plus élevé en plein été. Le champignon pénètre la plante par des plaies et des déchirures dans la cuticule. La température et l'humidité sont les facteurs environnementaux les plus importants du point de vue du développement de la maladie. Les champignons du mildiou se développent le mieux dans des conditions avec une humidité relative élevée (environ 90%) et avec des températures allant de 18 à 26 °C. Le temps chaud et sec typique de l'été peut freiner la propagation de la maladie.

Contrôle Biologique

À ce stade, il n'existe aucun contrôle biologique efficace contre le mildiou. Pour éviter la propagation, enlevez et détruisez les plantes autour de la zone infectée immédiatement et ne compostez pas les plantes infectées.

Contrôle Chimique

Toujours envisager une approche intégrée avec des mesures préventives avec des traitements biologiques si disponible. Utiliser des pulvérisations de fongicides à base de mandipropamide, de chlorothalonil, de fluazinam, de mancozèbe pour combattre le mildiou. Les fongicides sont généralement nécessaires seulement si la maladie apparaît à un moment de l'année où il est probable qu'il pleuve, ou lorsqu'une irrigation par aspersion est utilisée.

Mesures préventives

  • Achetez des graines saines auprès de détaillants fiables.
  • Plantez des variétés plus résistantes. Les tomates et pommes de terre ne doivent pas être cultivées les unes à côté des autres.
  • Essayez de garder les plantes sèches avec un bon drainage et une aération convenable de vos cultures.
  • L'installation d'un simple abri à l'aide d'une bâche imperméable et d'un pieux en bois peut faire l'affaire.
  • Les engrais contenant des silicates peuvent augmenter la résistance des champignons, en particulier au moment des semis.
  • Évitez l'irrigation tard dans la journée et irriguez les plantes au niveau du sol. Désinfectez les outils et le matériel agricole.
  • Utilisez un agent fortifiant pour le renforcement général des plantes. La rotation des cultures sur des périodes de deux à trois ans avec des plantes non-hôtes est recommandée.